Histoire de Mézidon Canon et de son canton

Histoire cantonale et communautaire de Mézidon Canon et cartes postales anciennes

23 août 2009

Le château de Crévecoeur-en-Auge et ses seigneurs

La famille de Crévecoeur s’établit en Angleterre en 2 branches : 1 - En 1119, un Robert de Crévecoeur, fonda dans le comté de Kent, le prieuré de Ledes qu’il se plût à agrandir par des dons successifs. Ces dispositions furent maintenues par son fils Daniel, puis leurs descendants, les dons se perpétuant ainsi. 2 - L’autre branche de la famille de Crévecoeur est celle des barons de Redburn, bienfaiteur du prieuré de Bolington et habitant le comté de Lincoln. Entre 1112 et 1147, on trouve un nommé Hugue de... [Lire la suite]

10 juillet 2009

Vaux-la-Campagne : sa terre, son château

La terre de Vaux a appartenu – en partie – aux De Marguerye (ou Marguerie). Cette famille originaire du diocèse de Bayeux et connue en Normandie dès le commencement du XIe siècle avec un nommé Jean Marguerye, chevalier, seigneur et patron de la Motte d’Airel, de Livry, de Colleville, de Varaville, de Saint-Sauveur, etc. De lui, sont issus plusieurs branches : celle des seigneurs d’Etresham et de Colleville, celle de Vierville (éteinte vers 1830), celle de Montfort (établi en Lorraine), celle de Bretteville et de Sorteval et celle de... [Lire la suite]
17 octobre 2008

Du Merle et Le Prévost, seigneurs de Saint-Julien-le-Faucon

L’histoire de la seigneurie de Saint-Julien se rattache à celles des communes avoisinantes mais aussi à l’histoire de localités parfois très éloignées.  Les seigneurs détenant leurs fiefs, soit du roi, soit d’un suzerain qui les récompensait un peu au hasard des services rendus. Le jeu des alliances intervenant, il arrive fréquemment qu’on retrouve le même nom de comte, baron ou chevalier dans le passé des terres sans aucune proximité. Le duc de normandie Richard 1er, fils de Guillaume Longue-Epée (voir la bataille de... [Lire la suite]
Posté par 14270_admin à 18:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 octobre 2008

Féodalité, seigneurs et fiefs

Dès 560, Clotaire Ier reconnut, par la loi désignée sous le nom de prescription trentenaire, que l’occupation d’un bénéfice pendant trente ans en conférait la propriété. Peu de temps après, deux traités (celui d’Andelot* en 587 et du Champ de Mars de Paris en 615) assurèrent aux leudes (haute-aristocratie liés au Roi par un serment (le Leudesamium) et des dons) l’inamovibilité et l’hérédité des bénéfices. Dès lors les Leudes devinrent si puissant que les propriétaires de terres libres de tous devoirs féodaux aspirèrent à ce système. ... [Lire la suite]
Posté par 14270_admin à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 septembre 2008

Les seigneurs des Authieux-Papion

L’un des premiers seigneur des Authieux-Papion s’appelait Hugues Papion, probablement vers la fin du XIIe siècle. Il donna sa terre du Doux-Marais à l’abbaye de Sainte-Barbe et de Grestain. Il semblerait aussi que la terre des Authieux-Papion ait aussi appartenue à Odon Stigand. La seigneurie des Authieux-Papion passe ensuite aux Le Bouteiller, ou en 1463, un certain Jean Le Bouteiller est seigneur des Authieux. Il y avait déjà eu un Jean Le Bouteiller à la première croisade (1096-1099). On ne sait pas comment la seigneurie des... [Lire la suite]
Posté par 14270_admin à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 septembre 2008

Jean de Pont-Audemer et la collégiale de Croissanville

La fondation de la collégiale de Croissanville (Cressenville), eu lieu au milieu du XIVe siècle, et fut l'œuvre de Jean de Pont-Audemer, seigneur dudit lieu de Croissanville et de plusieurs autres localités, dont Cesny-aux-Vignes. Elle faisait partie du diocèse de Bayeux qui, avec la collégiale, comptait alors 3 chapitres (Saint-Sépulcre de Caen et celui de la Cathédrale). Un chapitre désigne l’assemblée de religieux réunies dans des conditions et règles définies. Un certain nombre de fonctions touchant à la vie de leur... [Lire la suite]
Posté par 14270_admin à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 septembre 2008

Jean de Drosai, seigneur et savant

Jean de Drosai (Joannis Drosaeus), seigneur de Sainte-Marie-aux-Anglais (ou Sainte-Marie-en-Auge). Humaniste, né à la fin du XVe siècle, écuyer et sieur de Sainte-Marie-en-Auge, il devient, après des études à Caen, vers 1529, régent au collège des droits. Professeur de droit à l'Université de Caen, savant en hébreu, en grec et en latin. En 1544 il publia une grammaire et l’année suivante, une Méthode pour apprendre le droit selon l’Esprit de Justinien. Il meurt vers 1550. La grammaire de Drosay sous le titre de Dictions de la... [Lire la suite]
Posté par 14270_admin à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 septembre 2008

de MANNOURY, seigneurs du Mont-de-la-Vigne

La branche principale des Mannoury est celle du Mont-de-la-Vigne. Leur devise était : Regi fidelis (fidèle au roi). En 1395, apparait un Etienne (ou Guillaume ?) de Mannoury appelé le chevalier de Tremblay est seigneur du Mont-de-la-Vigne, une terre située proche de Lisieux, Monteille et Fribois. Il est aussi capitaine des villes et châteaux de Lisieux, Évreux et Exmes. Il a épousé en 1373, Austreberte de Dreux, une haute et puissante princesse, fille de Robert de Dreux, prince et seigneur de Beaussart, baron... [Lire la suite]
Posté par 14270_admin à 18:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
15 septembre 2008

Pierre de THILLAY (TILLY), bailli de Caen et seigneur du Mesnil-Mauger

Pierre de Thillay tire son nom de la paroisse de Thillay près de Gonesse (dans le Val d’Oise). Le premier texte, qui fournisse une mention authentique de ce personnage est le compte général des revenus du roi pendant l'année 1202-1203. Dans ce document, le compte des revenus du roi pour l'Orléanais est rendu par Guillaume de la Chapelle et par Pierre de Thillay (Recepta Willelmi de Capella et Petri de Tilleio). Il est probable que dès lors une partie de l'administration de l'Orléanais était confiée à ce dernier. ... [Lire la suite]
Posté par 14270_admin à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 septembre 2008

La bataille de Croissanville

Guillaume-Longue-Épée succède en 927 à son père Rollon. La puissance dont il hérite est vaste et comprend toute l’ancienne province de Normandie, mais aussi le Maine et une petite partie de la Bretagne. Une si grande étendue ne tarde pas à faire rechercher son alliance par ses voisins, ainsi Guillaume donne sa fille en mariage à Héribert de Vermandois et sa soeur Adèle à Guillaume, comte de Poitiers. Mais cela attire la haine de l’ambitieux Riulf, chef du Cotentin sous les ordres de Guillaume. Ce dernier rassemble les chefs voisins... [Lire la suite]